Etudiants : trucs et astuces

Posté par: Viviane Buannic Dans: Astuces déco Le: lundi 21 septembre 2015

Vie étudiante : 10 règles à adopter, passeport pour la réussite !

Fraîchement diplômé du baccalauréat, accepté dans l'école convoitée, pourvu d'un logement indépendant, dans une grande ville, loin de chez papa-maman, l'étudiant aborde le mois de septembre, symbole d'une nouvelle vie, avec enthousiasme !

Toutefois, quelques semaines après la rentrée, certains d'entre vous auront déjà constaté que ce changement peut-être semé d'embûches, déstabilisant... Et les tentations omniprésentes !

Voici 10 règles d'or pour réussir votre vie étudiante !

1- S'organiser

Et oui ! Encore ??? Et toujours ! Vous pensiez enfin être cool ? Et ben non ! L'organisation est le principe de base de tout étudiant. En effet, aujourd'hui, étudiant rime souvent avec majorité et autonomie... Mais, chacun étant différent, chaque étudiant est plus ou moins (voir pas du tout pour certains) habitué à gérer sa liberté.

A l'université, où il y a peu d'heures de cours, l'autonomie est reine ! Mettez en place une organisation et tenez-la : il est nécessaire de fournir un travail quotidien régulier, de relire ses cours, d'effectuer des recherches par soi-même afin d'allier analyse et réflexion...

Dans les grandes écoles, IUT, BTS, les plannings de cours étant chargés, le contrôle continu et autres évaluations obligent à un travail soutenu régulier. Priorisez, et organisez-vous au quotidien pour ne pas vous laissez déborder.

Pour les étudiants qui sont en alternance, il est parfois compliqué de se remettre au travail personnel le soir après la journée en entreprise, mais vous aussi vous adopterez un rythme de travail personnel régulier qui valorisera votre vie professionnelle et vous permettra des mises en situation...

2- Assister aux cours

Une évidence ! A l'université, les cours magistraux, contrairement aux travaux dirigés, ne sont pas obligatoires, et sont l'objet d'un absentéisme conséquent... Et pourtant, ils sont nécessaires à la réussite de tout cursus. Assistez à l'ensemble des cours et prenez des notes !

3- Travailler seul

Une autre évidence ! Personne ne sera là pour vous inciter à le faire ! Il ne faut surtout pas attendre le dernier moment pour se mettre à réviser ses cours, comme cela était souvent le cas au lycée... Et ne faites pas d'impasse. Les possibilités de rattrapage sont beaucoup moins nombreuses qu'au lycée... A vos fiches !

4- Travailler en groupe

Dans chaque filière, vous venez tous d'horizons différents, chacun gagnera donc à côtoyer les autres étudiants de son cursus. Cela permet de ne pas rester isolé, de faire des rencontres enrichissantes et de former des groupes de travail bien utiles lors de travaux communs sur des projets d'études, de fréquenter ensemble la bibliothèque universitaire pour effectuer des recherches...

5- S'autoriser des pauses

Se détendre dans des activités saines telles que le sport, le cinéma, ... sont vivement conseillées pour se vider la tête... Il est important de ne pas rester coller à ses bouquins toute l'année. Décompressez !

6- Sortir... oui mais !

Ah, les inévitables soirées étudiantes... Nombreuses et tentantes ! Surtout pas tous les soirs ! N'oubliez pas qu'il y a cours le lendemain... Résistez ! Sinon, cela sera fatal... Là encore, accordez-vous quelques soirées...

7- Manger équilibré

Oups ?!? Trop tentant d'enchaîner frites, pizzas, burgers et autres sandwichs... De remplacer des repas par du grignotage, voir de ne pas manger du tout... Variez les plaisirs culinaires, en fréquentant le restaurant universitaire. Accordez-vous un vrai repas (entrée, plat, dessert) une fois par jour : 100% gagnant pour votre corps et votre tête !

Pas le temps de manger entre 2 cours ? Le matin, prévoyez des fruits (pommes, bananes, raisins secs...).

Pensez à vous hydrater correctement. Adieu sodas, boissons sucrées, alcools... Buvez 1 litre de l'eau chaque jour.

8- Equilibrer son budget

Dès la rentrée, faites le point sur votre situation financière. Quantifiez les recettes et les dépenses.

Côté ressources, souvent les étudiants ont des bourses, des aides au logement, de l'argent de poche avec leurs parents, un peu d'épargne, un job d'été ou à l'année...

Côté dépenses, il faut comptabiliser les frais relatifs au logement (mobilier, caution, assurance, eau, électricité, gaz...), la nourriture, les frais d'inscription et fournitures scolaires, la mutuelle, les transports (bus, train, voiture, co-voiturage...), les éventuels emprunts, les abonnements téléphoniques et internet, ...
Différenciez les dépenses régulières (fixes), des dépenses annuelles ou ponctuelles, ce qui vous vous permettra de visualiser les périodes de l'année les plus difficiles financièrement... Et les anticiper. Puis essayez d'évaluer, les dépenses occasionnelles, variables et qui peuvent être réduites certains mois (shopping, cinéma, sorties, vacances...).

Mensualisez ce qui peut l'être. En cas de difficultés, sollicitez un échelonnement ou un report de la facture à payer... Et négociez des remises de pénalités éventuelles liées au retard de paiement. Ne cédez pas à la panique. Ne laissez pas les retards, relances ou rappels de factures s'accumuler, sous peine de voir vos abonnements coupés (eau, gaz, électricité, téléphonie...) puis devoir payer des frais de gestion de dossier et/ou de remise en service... Evitez les crédits à la consommation et autres réserves d'argent proposées avec les cartes de paiement de certains magasins... C'est un engrenage sans fin.

9- Ranger son appart

Quelque soit la surface de votre logement, soyez vigilant à nettoyer et ranger régulièrement. Optimisez votre chambre, votre studio. Autant que possible, délimitez un espace jour propice au travail.  Exploitez les espaces de rangements, placards, étagères, boîtes, sacs pour ordonner par poste : nourriture, vaisselle, linge de maison, fringues, livres, cours... Ne vous laissez pas envahir par un bazar organisé...

10- Décorer son studio

Appartement en colocation, studio, chambre chez l'habitant ou logement en cité universitaire, tous peuvent être personnalisés et accueillir votre touche déco... Toutefois, renseignez-vous auprès de votre bailleur avant de peindre, redécorer ou percer les murs.

Si votre logement est déjà meublé, vous pouvez apporter votre touche déco avec votre linge de maison. Au fil de l'année, choisissez vos draps, housses de couette, tablier, torchons, linge de bain... dans votre style et vos couleurs !

Vous aménagez dans un studio vide ? Sélectionnez des meubles fonctionnels, modernes, et pas trop fragiles. En effet, ils doivent pouvoir vous suivre lors de vos futurs déménagements. Faites-vous plaisir, sans toutefois vous ruiner. En cuisine, côté vaisselle, pour gagner de la place, ne vous encombrez pas, achetez utile, vous verrez au fur et à mesure ce qu'il vous manque. Craquez pour quelques pièces actuelles : c'est toujours sympa de prendre son p'tit déj dans un beau mug !

Des idées déco ? Votre lit est votre canapé ? Pensez accessoires : coussins, carrés, rectangles, de différentes couleurs et  tailles... Mixez les matières, les unis, les imprimés...  Offrez à votre canapé, un peu usé, une seconde vie ? Réveillez-le avec un plaid ultra doux. La teinte de votre canapé de récup vous déplaît ? En un clin d'oeil, masquez sa couleur à l'aide d'un jeté de lit, d'une grande pièce de tissu, d'une housse adaptée...

Vous souhaitez filtrer la lumière, empêcher le vis-à-vis ou juste habiller une baie vitrée ? Posez un voilage léger, uni, imprimé, graphique... La fenêtre de votre chambre n'a pas de volet ? Optez pour un rideau épais.

Dans la salle de bain, harmonisez serviettesdraps et tapis de bain... Optez pour des trousses de toilette, de maquillage, de 1er secours séparées : nul besoin de tout ramener chez vos parents chaque week-end...

Plus vous apporterez votre note déco, et plus vous vous sentirez bien chez vous !

Cela renforcera le climat propice au travail...

Bonne année d'étude !